Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

X-men, le commencement … et tout s'éclaire !

 

    Mes chers lecteurs, je vais aujourd'hui vous parler du quatrième opus de la saga X-men, adapté de la célèbre bande dessinée des Marvel Comics, X-men : fist class. Les héros qui sont pourtant nés en 1963 son toujours aussi tendance et font vibrer les nouvelles générations sur grand écran !

 

X-Men-Le-Commencement-Affiche-France.jpg

Synopsis :

 

Dans ce quatrième épisode, nous sommes plongés en pleine guerre froide, pour découvrir l'évolution de deux jeunes hommes très amis qui deviendront deux grands meneurs et des ennemis jurés : j'ai nommé Magnéto et le professeur X.

 

Les premiers mutants font leur apparition au monde, tout d'abord caché par le gouvernement puis révéler au grand jour... C'est ainsi que l'on découvre l'adolescente Mystique, obsédée par son apparence bleue qu'elle veut normaliser à tout prix, mais aussi comment le fauve est né !

 

A cette époque les mutants sont peu nombreux et doivent s'allier pour protéger le monde d'un troisième conflit mondial et de la menace nucléaire. Sur fond des événements majeurs du Xxème siècle, le réalisateur Matthew Vaughn nous entraîne dans une intrigue passionnante et survitaminée mêlant fiction et réalité... Comment la grande et la petite Histoire vont-elles se rejoindre ?

 

La note : ***

  

 

L'avis de Blablatine :

 

Ce film m'a plu alors que le troisième volet m'avait un peu lassée à force des affrontements répétés des deux clans ! J'ai aimé voir les deux meneurs enfants puis jeunes adultes et cela m'a permis de comprendre leurs choix et une bonne partie de l'intrigue, qui s'oriente beaucoup selon les blessures du passé des héros et des faits historiques comme les camps de concentration...

 

Voir les premiers mutants fougueux, inexpérimentés et honteux de ce qu'ils sont était aussi très intéressant car dans la réalité cela ne va pas du tout de soi de détenir des super-pouvoirs comme la capacité de voler, de déplacer le fer, de changer d'apparence, de lire dans les pensées et de maîtriser les éléments ! Du coup je me suis sentie plus proche d'eux et j'ai trouvé leurs réactions fidèles à ce que j'aurai ressenti à leur place, un mélange de fascination, de fierté et de peur panique. La psychologie des héros est d'avantage développée selon moi dans cet opus et cela permet de s'identifier à ces personnages pourtant très différents de nous !

 

Enfin les effets spéciaux sont impressionnants et cela vaut le coup d'être vu sur grand écran car ils arrivent encore à nous surprendre et à pousser plus loin les visuels et les mises en scène, tout cela messieurs dames sans le désormais incontournable effet 3D ! Cela mérite d'être souligné car on a le sentiments dans les salles obscures que seul les films nécessitant des lunettes 3D sont magiques, mais non je vous le dit, la 3D c'est sympathique en revanche on peut encore être soufflé par un film sans grosses lunettes ! Et c'est bien le cas ici... Alors foncez pour un moment de cinéma à grand spectacle comme on les aime !

 

 

Le lien : http://www.allocine.fr/film/casting_gen_cfilm=140894.html

 

x-men-le-commencement-nouvelle-bande-annonce.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

LiLie 07/06/2011 17:34



Je l'ai vu ce we et j'ai bien apprécié le moment également !!



blablatine 07/06/2011 22:12



Ravie que ça t'es plu également !



DarkGally 07/06/2011 10:00



Tout le monde dit qu'il est génial !



blablatine 07/06/2011 22:10



Oui c'est un bon moment vraiment ;-) Bon ce ne sera pas le film marquant de ma vie mais on s'évade du quotidien et on en prend pleins les yeux !



working-mum 06/06/2011 23:21



tu me donnes envie d'y aller, ha oui c'est vrai avec crevette c'est pas possssible!! à quand la sortie en DVD ;-)



blablatine 06/06/2011 23:53



D'ici trois ou quatre mois je pense ;-) sinon tu l'auras en streaming sur Internet bientot je pense, même si la qualité est meilleure avec un vrai film ! Mais qui sait, peut être qu'un jour c'est
toi qui ira au ciné quand elle sera plus grande, et moi qui aurait un bébé !