Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time du mercredi : sommes-nous des chauds lapins ?

Chers lecteurs, l'été est arrivé et nos hormones le sentent bien ! Rassurez-vous, la nature est bien faite puisque le sexe est bon pour la santé,  et ce n'est pas moi seule qui le prétend mais l'OMS (Organisation mondiale de la santé). J''ai donc envie de dire "allons-y gaiement", mais une question me vient soudain à l'esprit. Et bien oui, faire l'amour c'est bien, mais je m'interroge sur la fréquence des rapports sexuels...

 

Comment définit-on une norme de fréquence pour les ébats amoureux ? Y-a-t-il des doses à respecter, des doses thérapeutiques pour que l'endorphine du plaisir dopent notre corps et notre tête comme on prendrai des vitamines ? Y-a-t-il des limites qui nous épuisent plus qu'ils ne nous font de bien ?

 

Milto-Stella-Egee.jpg

 

Partons d'un constat simple : jouir rend heureux, du moins temporairement, et permet de nouer une complicité avec son partenaire. Il ressort selon les enquêtes sociologiques que la fréquence moyenne des ébats des français est de 7,2 fois par mois, soit environ 2 fois par semaine, pour une durée "idéale" de 3 à 13 minutes...De vrais petits lapinous !

 

L'avis de Blablatine :

 

Avant de nous rebaptisés les "fast and furious" du sexe, relativisons ces chiffres... Selon moi il n'y a pas de réelle norme mais quelques alertes qu'il faut prendre en compte.

 

Si vous ne faites pas l'amour au moins une fois par mois, peut être qu'une bonne discussion ou un peu de nouveautés comme une plage, des sous vêtements froufrouteux, un peu de musique, des sextoys, vous aideront à vous rapprocher car on peut considérer que c'est peu. Rien de dramatique mais le mieux c'est de se surprendre et de se comprendre pour gagner en complicité. Les petits attentions envers l'autre sont essentielles et les préliminaires un premier pas.

 

 Si vous ne faites pas l'amour au moins une fois par semaine mais que vous prenez du plaisir à chaque fois, cela se tient car tout est une question de désir et d'équilibre, et le contexte influe beaucoup. Il suffit alors de trouver des conditions plus propices comme les vacances par exemple, pour parfois changer de rythme et être spontanés... Selon une enquête menée par SexyAvenue.com en été les rapports sexuels augmentent sensiblement et les siestes crapuleuses aussi... A méditer ! Faire l'amour le soir, après une journée de travail, de sport, de course effrenée, ne laisse pas la même énergie que durant une après-midi d'été, avec une légère brise de vent sur la peau.

 

Le-sexe-a-ses-saisons-et-le-corps-a-ses-raisons_reference.jpg

 

Dans cette enquête, 45% des français indiquent qu'ils font l'amour au moins une fois par jour. Là nous passons à un autre stade attention ! Bien que ce chiffre soit peut être faussé par de la vantardise, ça ne parait pas fou du moment qu'on tient le rythme, car comme on le disait au départ, le sexe c'est bon pour la santé, et pour le moral (comme le dit si bien la compagnie créole). L'important c'est juste de connaître ses limites. Celles du corps, gare aux irritations, le lubrifiant est votre ami ! Celles de l'esprit quand on dort peu la nuit, on sieste, et inversement ! Celles de l'autre car votre amoureux/se peut avoir une libido différente de la vôtre, et le meilleur moyen de l'émoustiller, c'est de connaitre son amant(e) et de prendre le temps de caresser et d'échauffer le corps pour plus d'intensité, comme l'on échauffe les sportifs de haut niveau.

Si vous êtes un peu nympho et que vous adoré les rapports multiples par jour, bravo, mais ne jamais se mettre de pression en forçant le désir, nous ne sommes pas des robots... Certes les galipettes peuvent être moins fréquentes mais si elles sont de meilleure qualité, suave et pleine de langoureuses ondulations,  vous pourrez prolonger les 13 minutes à coup sûr et apprécier la durée au lieu de la fréquence certaines fois.

 

 

En bref : Quelque soit votre profil, il peut changer selon votre amant(e), rien n'est figé car le feeling, votre envie du moment, la saison, le stress, la tenue portée, le parfum glissé derrière la nuque, tout peut jouer ! Donc l'idéal c'est de connaitre son désir, ses limites, et de le travailler petit à petit en tentant toujours de séduire plus son partenaire. C'est par les petites attentions et un cadre propice que couleront les grandes rivières du plaisir, et peut être même quelques cris lâchés au détour d'un transat...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DarkGally 25/07/2013 19:03


Ouais enfin le tout c'est d'avoir quelqu'un hein !

blablatine 06/08/2013 00:19



C'est pas faux, mais sincérement je préfère m'amuser seule que d'être mal accompagnée ;-)