Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time du mercredi : Juste une question de ciblage ?

     Alors que Noël approche (ou la fin du monde pour certains) je me suis lancée dans un débat philosophique avec l'un de mes amis, histoire d'avoir un point de vue masculin pour changer un peu...


Je lui demandais donc, bien installée dans un pub lounge londonien devant des mini-burgers, ce qui lui provoquait le déclic lorsqu'il rencontrait une fille, car j'ai le sentiment ces temps-ci que mieux on se connaît soi-même, plus on devient exigeant avec les autres et notamment dans nos choix amoureux !

 

3955d1fde323898cc48bee436339f3ed.jpg 

 

     Sur ce, mon ami m'explique qu'il cherche avant tout à être à l'aise avec la demoiselle, à rire en pouvant rester lui-même, et me confie qu'il aime les femmes naturelles mais n'a pas de genre physique, tout dans le « feeling ». Bon moi, je dois reconnaître que les yeux clairs me font craquer, tout comme l'assurance, le charisme et quelques autres petits détails que je garde secrets, et j'ai beau tenter, ça ne colle pas quand je m'essaie à d'autres genres ! C'est un peu comme un noveliste qui se mettrait en tête d'écrire un pavé de 1000 pages ou bien un fou de foot qui se mettrait à parler de criquet (non pas que je veuille critiquer ce sport, qui doit sans doute compter ses fans)...

 

Bref, ça ne passe pas ! C'est alors que j'ai entendu cette phrase pleine de sens « oui mais toi tu sais déjà ce que tu veux donc tu ne regardes pas les autres ». Bien obligée d'admettre que c'est pas faux, il n'a pas tout à fait tort le garçon ! Mais j'ai pourtant tenté sans a priori, même les relations via le web où l'on bloque lorsque l'homme virtuel se retrouve devant nous en plein rencard (surréaliste), ou bien la copine qui nous place le pote de son mec avec qui « tu devrais tellement bien t'entendre, tu verras ! »Mouai... Je ne suis pas si pressée que ça ne me caser non plus, autant l'affectif peut manquer, autant l'indépendance peut être un pur délice... Hop hop hop, me voici en train de vadrouiller d'une soirée à l'autre, et du coup je ne serai plus prête à renoncer à ce luxe, le compromis oui mais un retour en arrière non, plus j'avance et plus mes envies évoluent, même en matière d'hommes.

 

massage-en-duo-couple-sur-avignon-vaucluse_56353757-1036121.jpg 

 

Le paradoxe c'est que quand on cherche à fond, qu'on semble aux abois, on n'attire rarement les bons, comment dire... ça se sent ! On est comme au régime sans sel, non pire, sans chocolat !!! Autant vous dire que c'est un vrai aimant à boulets, mais en même temps c'est l'occasion de rencontrer quelqu'un de bien en fouillant un peu. Finalement cette situation me rappelle les soldes, on y va pour trouver une super occaz, et on repart soit avec un modèle unique, dont il ne restait que notre taille, la perfection, soit et bien... avec un haut non soldé qu'on remettra au placard très vite car il ne nous va pas, juste pour repartir avec quelque chose. Bon bien sûr c'est très imagé hein, mais je suis certaine que le chocolat et le shopping, c'est bien plus parlant que des théories puristes non ?

 

Je crois que le plus dur c'est de trouver le juste milieu, il y a des périodes où l'on sait que la personne en face a peu de chance de nous accrocher réellement mais on veut avancer, et puis « on ne sait jamais sur un malentendu ça peut marcher » donc on prend le pari... Puis on a d'autres moments où notre idéal est limpide, il reprend le dessus dans nos pensées et l'espoir qu'il puisse exister nous donne de la patience. On a perd alors plus de temps à chercher de l'attrait chez les autres, car au fond on la connaît déjà l'histoire du bogoss qui n'aime pas « la notion de couple » ou du mec très sympa qui ne nous fait pas vibrer mais « ça viendra peut être avec le temps car c'est un mec bien ».

 

d1-Femmes.jpg 

L'avis de Blablatine :

 

     La seule vérité selon mon humble avis, c'est que c'est gagné quand on ne réfléchit pas et que l'amour ou du moins l'envie de revoir l'autre devient une priorité ! Sans même forcément que l'on comprenne pourquoi, par instinct. Mon ami a sans doute raison, le feeling c'est primordial et ça peut nous faire oublier un genre physique ou un a priori, c'est même tout l'intérêt... Cependant, est-ce-que je me prive vraiment de tout un tas d'hommes en ne les voyant pas ? Peut-être ! Est-ce-que c'est une erreur ? Pas sûr, car l'homme fait pour moi, comme celui pour vous, je me dis qu'il fera en sorte que je le remarque car il me voudra vraiment, que ses qualités je les verrai tôt ou tard et que tout le défi de la séduction est justement que je n'ai pas besoin de me forcer à mater tous les specimens masculins de moins de 35 ans, comme d'éventuels potentiels, pour enfin le voir dans mon angle de tir. Le ciblage, même insconscient, peut permettre de ne pas se perdre dans des relations vaines, même si elles peuvent redonner confiance en soi.

 

En bref, je laisse mon instinct me guider mais désormais quand il s'égare ou que mes hormones travaillent plus vite que mes neurones, je tourne les talons pour éviter les mauvais plans, ou bien je me force à me laisser un délai de réfléxion pour étudier la question, dur mais efficace !

 

Et vous, connaissez-vous votre cible ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ben 09/12/2012 22:10


Je te prie de bien vouloir m'excuser car visiblement j'ai du te vexer vu la véhémence de ta réponse, je continuerai donc a te lire en silence en esperant que la qualité de ta réfléxion
s'améliore.


Par contre j'ai lu ta réponse au commentaire de Darkgally, et je ne crois pas que je puisse te compter parmis mes ex (oui je préfère les femmes un peu plus matures et plus réfléchies il est vrai
;) ).


Je te souhaite donc une bonne continuation avec ton blog, en espérant que sa médiocrité disparaisse au fil de la maturité que tu prendras.

blablatine 09/12/2012 23:02



Ecoute, si mon blog était si médiocre, tu cesserais tout simplement de le lire, or ce n'est pas le cas ! Merci pour tes excuses, sache que ton silence sera apprécié en tout cas.



Ben 06/12/2012 11:24


Merci de me répondre, et pour réagir a ta réponse ( beaucoup plus mature que l'article en lui même), je n'ai pas eu non plus 200 amants ( maitresses en l'occurance). Je ne suis pas non plus en
couple, sinon je ne proposerai pas la bagatelle a des jeunettes sur leur blog ;).


Mais j'ai bien compris n'ayant pas les yeux clairs que mes chances de faire soupirer un jour blablatine sont nulles. Je devrais continuer a vivre avec ce fardeau en laudissant jour après jours
mes parents qui ont omis de me dotté des critères de selection bablatiniens.

07/12/2012 19:06



Mais c'est bien normal que je réponde à mes lecteurs, tu es divertissant en plus ! Et bien, c'est drôle mais tu parles comme un homme âgé ("jeunette, bagatelle, soupirer"), avoue, tu as la
quarantaine pas vrai ? Ah et on dit en "l'occurence" ;-) Ce qui me frappe c'est surtout que tu parles comme un homme en couple, comme si tu avais tout compris contrairement à nous,
pauvres ignorants... Snif !


Quand je te lis je comprends mieux pourquoi tu es célibataire (:p) tu ne comprends que la moitié qui t'arrange, tu sais c'est dur avec des oeillères de trouver l'amour ou même l'amitié, et
c'est très ironique pour quelqu'un qui pense m'apprendre à moi ainsi qu'à mes charmants lecteurs (oui les autres sont charmants) la vie, tu pratiques ce que tu me reproches, moi je n'ai la
prétention de rien, je donnais juste un avis en reconnaissant toute la subjectivité de la chose.


Merci à toi, oh homme empli de modernité et de clairvoyance, qui sait tout de moi sans m'avoir vu, qui nous montre la bonne voie puisque tu es... euh... célibataire ! Oups mais on est donc dans
le même bateau matelot, pourquoi alors te permets-tu de donner des conseils alors que tu en es au même point que nous, simples mortels ?


Enfin, comme nous tous, tu trouveras je l'espère quelqu'un qui t'apprécie (même relou, euh complexe pardon), après tout cela ajoute du piment ! Pour te répondre, mon dernier chéri est brun aux
yeux marrons, je n'ai donc aucun critère physique arrêté.. Bon Ryan Gosling me fait un peu saliver mais mes rêves me suffisent (et mon canard aussi)... Si j'ai écrit cet article c'est justement
parce que comme tu le dis si bien nous sommes dans un grand magasin, où les produits de consommation se bousculent alos qu'on cherche un peu de sentiments, donc j'ai le choix mais je souhaite
faire le bon, faire la part des choses et rendre quelqu'un sincèrement heureux, et pour cela mon cher non Blablatin, et bien crois le ou non mais en effet oui, tu regretteras de m'avoir sous
estimée et d'émettre de tels jugements, car tu me rappelles un vieil ami qui m'a montré ce que je ne supportais plus chez un homme... J'espère que cet article a permis à certaines personnes qui
doutent de prendre un peu de recul sur elles-mêmes, qu'elle pensent ou non comme moi, car c'est nos différences qui créent notre richesse.


 


 



Ben 05/12/2012 19:32


Et bien dis donc ma chère blablatine, ton raisonement trahit ton jeune age. Je pensais pareil lorsque j'étais au lycée, que j'avais un style de femmes prédéfini. Mes amis aussi d'ailleurs, et
aujourd'hui la plupart d'entre eux sont casés avec quasi l'opposé.


N'as tu pas peur, de passer à coté de certaines personnes avec ce système? Si je lis entre les lignes de ce blog, tu es toujours célibataire, et ne crois tu pas que le "style" de mec que tu
penses avoir n'est pas le bon pour toi (apparement ils ne te réussissent pas ces garçons).


Et enfin ma dernière question est n'as tu pas peur qu'a force d'être si exigente tu te retrouves comme ces quarantenaires et cinquantenaires de maintenant qui a force d'exigeance et de
papillonage se retrouvent desepérément seules?


 


Je vais moi aussi me permettre d'exprimer mon humble avis sur le sujet; malheureusement nous vivons dans une socièté de consomation poussée a l'extrème. De nos jours on ne vit plus une histoire
d'amour mais on la consomme, en baissant les bras a la moindre difficulté ( après tout le magazin est plein de produits). Du coup a l'heure ou la communication entre les êtres est a son paroxysme
d'évolution, il y a de plus en plus de personne qui se retrouvent seules (la faute a l'exigeance, au nextage, au phénomène du "il y a mieux ailleurs" etc...).


Je pense que tn amis a raison, le déclic ne devrait etre sumis a aucun code, aucun "style" prédéfini, juste du feeling entre deux personne, et peux importe qu'il est les yeux foncés ou qu'il soit
timide, A la limite le seul critère qui pourrait être discrimiannt, est de savoir si il te fait convenablement l'amour ( oui c'est un sexy time que diable!) ;).

blablatine 06/12/2012 01:07



Et bien, voici un beau pavé ! Je suis flattée que vous passiez d'une proposition de coucher avec moi à une réflexion de 40 lignes jeune homme...


Donc selon vous cher Ben, je vais finir vieille et seule, entourée de bergers allemands comme dans Bridget Jones ??? Je ne connais rien à la vie et c'est pourquoi je mène cette réflexion
? Pas tout à fait si je puis me permettre. Tout d'abord merci pour cet élan, je vous sens investi d'une fougue qui me rappelle certains hommes que j'ai connu et c'est rafraichissant d'être
prise pour une jeunette inexpérimentée mais... je me dois de corriger le tir, même si je n'ai pas eu 200 amants (scoop ?)


Contrairement à vous je ne me cite pas en exemple ni en donneuse de leçons, chacun fait ce qu'il lui plait plait plait... je prends juste du recul sur mes propres expériences, si cela peut
servir à quelques uns de mes lecteurs j'en serai ravie ! En réalité je pense au contraire être dans la période idéale, celle où l'on est capable de voir les failles et les forces de ses jugements
car je suis heureuse avant d'être en couple et non en couple pour être heureuse, et bon a priori tu n'as pas lu ma fin d'article, dans laquelle je dis clairement être d'accord avec mon ami mais
que je suis ouverte à une jolie rencontre du moment que j'ai le feeling, l'étincelle qui fait la différence, le frisson dans l'échine même, et j'ajouterai que blond ou brun, petit ou grand,
timide ou non, et doué ou non au lit, je ne fais pas la difficile à partir du moment où je trouve mon égal et quelqu'un qui me fasse rêver et envisager encore et encore des rendez-vous, des
rires, du plaisir... Et même un homme qui ne me ferait pas jouir de suite pourrait avoir mon coeur du moment qu'il est ouvert au dialogue, testé et approuvé !


Je pense sans m'avancer que l'homme qui se donnera vraiment la peine de me séduire et de me comprendre un peu, il touchera le jackpot ;-) Simplement parce qu'il suffit d'un et que quand on est
épanouie et qu'on aime sa vie, on attire des gens positifs et c'est un cercle vertueux ! Et celui qui percera cette cible que je me fixe insconsciemment, peu importe son aspect, il m'aura corps
et âme sans que je baisse les bras au premier effort, car non tous les gens ne font pas cela, mais sans que j'ai à scruter tous les mâles avoisinnants pour le débusquer (je ne suis pas une bonne
chasseuse)... Il faut savoir apprécier sa vie et son amoureux tel qu'il est (d'où l'intérêt de ne pas miser sur le mauvais du cheval), c'est primordial et je ne suis pas célibataire depuis
suffisament longtemps pour me ronger les sangs, chaque chose viendra en son temps...


Par contre, si je puis me permettre, tu sembles en couple, proposer à des femmes sur Internet de tester la position à deux têtes vous rend-il enclin à vous prendre pour un modèle de réussite
amoureuse cher Ben ? Ce n'est pas très respectueux, même si j'ai bien ri donc merci pour le témoignage ! Et à bas la société de consommation :p



DarkGally 05/12/2012 10:08


belle réflexion !

blablatine 06/12/2012 00:47



Merci :-) A priori, mon ex ne l'a pas apprécié vu le commentaire ^^ Et j'espère que tu trouveras enfin celui qui te mérite et te fait frissonner ma Dark !