Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time du mercredi !!!

 

De l'art de bien vêtir sa poitrine ...



    Mais comment changer le soutien-gorge, cet outil qui bien souvent nous torture, en arme de séduction massive agréable à porter et à regarder ? Voici les astuces de Blablatine pour garder une poitrine épanouie et appétissante !

 

transformationbombesensuelle.jpg

 

Oui je vous le dit, une poitrine peut s'épanouir ! Lorsqu'enfin en rentrant du travail on retire cet engin de malheur de nos seins, ratatinés et compressés entre les baleines (non messieurs on ne parle pas du poisson). Et si on parvenait à trouver chaussure à notre pied mesdames ? Le soutien-gorge parfait, sur mesure pour nous, ni trop grand, ni trop serré, ni trop démodé, ni trop ample ! En un mot après la quête de l'homme idéal, partons à la recherche d'un trésor bien plus rare, celle du soutien-gorge idéal...

 

1 / Ta taille toujours tu vérifieras !

 

Pour cela il faut d'abord mesurer son tour de dessous de poitrine (au moins une fois par an pour suivre les changements de notre corps adoré au fil du temps, car surprise suprême : non on ne garde pas la même taille et la même forme de poitrine toute sa vie !)

 

Méthode de mesure selon Femme Actuelle :

 

Pour le tour de dessous de poitrine :

 

Portez votre soutien-gorge habituel. Utilisez un mètre que vous placerez juste en dessous de votre poitrine. Ajoutez à cette mesure 12,5 cm pour connaître votre taille.

 

A/ Si par exemple votre cage thoracique mesure entre 68 et 72 cm, votre taille est de 85, entre 73 et 77, elle est de 90 et entre 78 et 82 cm, elle est de 95.

 

B/ Si votre tour de dessous de poitrine est supérieur à 90 cm, ajoutez seulement 2,5 à 7,5 cm pour connaître votre taille.

 

C/ Si vous avez un tour de dessous de poitrine compris entre 96 et 110 cm, n’ajoutez rien.

 choisir-soutien-gorge-L-AY8P1N-175x130.jpg

Pour la taille de bonnet :

 

Mesurez votre tour de poitrine là où elle est la plus généreuse, le ruban bien tendu horizontalement. La différence entre cette mesure et celle de votre tour de dessous de poitrine indique votre taille de bonnet.

 

A/ Si la différence est de 13 cm, votre taille de bonnet est A

Si vous avez un tour de dessous de poitrine de 81 cm et un tour de poitrine de 100 cm, la différence étant de 19 cm, votre taille de bonnet est D.

 

B/ Si elle est de 17 cm, votre taille de bonnet est C

 

C/ Si vous avez un tour de dessous de poitrine de 81 cm et un tour de poitrine de 100 cm, la différence étant de 19 cm, votre taille de bonnet est D.

 

D/ Si c’est de l’ordre de 23 cm, choisissez un bonnet F.

 

2 / La bonne taille tu choisiras !

 

Ni trop grand, ni trop petit, car même si cela peut augmenter le volume de la poitrine, la forme du sein ou l'étroitesse du bonnet peut vous peser à la fin de la journée. Il existe pour compenser des soutiens-gorge wonder bras ou effet push up, qui rapprochent les seins et les arrondissent. Effet sur monsieur garanti ! Exit les « je prends une taille en dessous pour avoir des gros seins » ou « oh mon Dieu mes seins sont énormes je prends une taille au dessus pour qu'ils soient cachés derrière les plis » !



3 / Essayer tu devras !

 

Il faut toujours essayer un soutien-gorge avant de l'acheter ou de le porter une journée entière.

Attention à ne pas agrafer à l'envers le système de fermeture sous vos seins pour ne pas vous blesser ou créer des points de tensions.

 

Le mieux visiblement, c'est de se pencher en avant pour bien placer les seins dans les bonnets puis agrafez votre soutien-gorge dans le dos, systématiquement au deuxième cran.

 

La technique de Blablatine : pour ma part, je reconnais que je préfère agrafer d'abord le soutien-gorge devant et le faire pivoter ensuite, mais toujours en veillant à maintenir le tissu qui protège des agrafes contre ma peau. Et j'ai tendance à vérifier quel cran correspond car les tours de dessous de poitrine ne sont pas tous égaux selon les marques, et reconnaissons-le les soutifs se détendent forcément, donc si on commence toujours au second cran, on ne les garde pas longtemps !

 

Les spécialistes recommandent de changer ses soutiens-gorge au moins une fois par an, voire une fois tous les six mois si le porte-monnaie le permet. Et bien on en apprend des choses aujourd'hui, moi qui en porte certains depuis tant d' années que je ne compte même plus !

 

image_60944144.jpg

 

4 / Les bretelles avec grand soin tu ajusteras !

 

Vient donc le moment de régler les bretelles. Directement sur soi pour pour s'adapter à sa morphologie et son port d'épaule. On hésite pas à se tenir bien droite mesdames, et pour rendre la chose ludique on peut demander à son chéri de participer à cette tâche cruciale (attention le réglage avec les dents tient beaucoup moins bien hein !).

 

Si les bretelles sont trop fines, elles auront tendance à marquer vos épaules alors si vous avez une petite poitrine vous pouvez porter de fines bretelles, mais pour plus d'aisance pour les poitrines généreuses, penser bien à tester la solidité et l'élasticité des bretelles, qu'elles tiennent la route et soient le plus large possible en fonction de vos courbes !

 

Pour les méga poitrines ou si vous souffrez vite à cause des bretelles et que vous pensez plusieurs fois par jour à les brûler ou les arracher, choisissez un modèle avec des coussinets de gel.

 

Et on oublie pas de réajuster les bretelles chaque fois que l'on met un soutien-gorge d'accord ?



5 / Bien choisir la forme, le modèle et la matière tu devras !

 

Pour la forme c'est simple, il y a des soutiens-gorge en forme de poire, d'autres plus arrondis, le moyen le plus rapide de vérifier celui qu'il vous faut c'est d'abord votre instinct et votre sens de l'observation, mais surtout une fois sur vous, les seins ne doivent pas dépasser des bonnets, bien les remplir (donc le bonnet ne baille pas), et vous devez vous sentir maintenue (en mode si je me mets à courir je n'ai pas mal).

Assurez-vous que les armatures sont recouvertes de tissu légèrement molletonné pour un maximum de confort. Et enfin le centre du soutien-gorge doit être plaqué contre la peau.



Le tuyau de Blablatine : Si vos seins sont petits ou moyens, osez les formes corbeille ou balconnet qui découvrent la partie supérieure du sein pour une sensualité pulpeuse ! Certains sont rembourrés pour mettre vos atouts bien en valeur. Pensez à ne pas trop serrer le cran des agrafes pour ne pas comprimer cette pauvre poitrine...

 

Si vous avez une forte poitrine, privilégiez des formes qui recouvrent totalement le sein, pour ne pas couper la circulation sanguine et éviter de vous sentir oppresser. Le poids du sein est alors mieux réparti et vous ressentez plus de confort ! Pour éviter le côté mémé mon petit plus sur ces formes, c'est les soutiens-gorge transparents... Sexy et efficace !

 

Pour la matière, il ne faut pas qu'elle gratte et si la poitrine est généreuse il faut qu'elle soit douce mais vraiment résistante et élastique (le secret c'est l'élasthane, que vous pouvez vérifier sur l'étiquette). Le coton évite d' abîmer la peau avec le frottement, la dentelle est douce sur la peau et plébiscitée par monsieur depuis des décennies !

 

En ce qui concerne les sportives, favorisez les brassières ou soutiens-gorges adaptés, avec des renfort sur le dos, les bretelles et un meilleur maintien lorsque votre corps va voltiger dans tous les sens selon vos envies ! Le soutif doit vous suivre, et non l'inverse...

 

Enfin, cela va de soi et répond aux envies de chaque femme mais moi j'adore les ensembles de lingerie assortis... et niveau séduction un soutien-gorge assorti au shorty, string ou à la petite culotte, c'est le summum de la féminité, peut importe le motif !

112-choisir-son-soutien-gorge-reunion-974.jpg

 

Bonus : Tes sous-vêtements tu entretiendras et chouchouteras !

 

Parce que vous portez votre lingerie à même la peau, elle mérite le plus grand soin. Il est préférable de laver vos soutiens-gorge à la main dans de l'eau tiède avec un produit lavant doux. Pour essorer, pressez délicatement, sans tordre. Laissez sécher à l'air libre. L'eau de javel et le sèche-linge sont à proscrire car ils font rétrécir et surtout ils détériorent l'élasticité du tissu.



Concluons !

 

Si dans la pratique tout n'est pas simple à appliquer, retenez juste qu'il faut avant tout vous connaître donc vérifier votre taille !

 

Si vous avez de petits seins mettez les en avant avec de fines bretelles et des formes qui accentuent les courbes.

 

Si votre poitrine est moyenne, attention au confort et à la forme, n'hésitez pas à tester plusieurs marques et formes pour vous découvrir autrement et vous sublimer.

 

Et enfin si votre poitrine est généreuse ou souvent douloureuse, on met la gomme sur les coussinets à gel (Dim en fait par exemple), on prend des bretelles larges et des formes recouvrantes qui sont solides et englobent bien tout le sein, pour une sensation de maintien de qualité avant tout...

 

Car l'important c'est de joindre l'utile à l'agréable et de vous amusez avec vos seins non ?

 

 

soutien-gorge.jpg

 

 

      Sexy time n°32

coeur1bis

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DarkGally 04/08/2011 09:49



moi je les mets à l'envers et après je les retourne, pas le choix ils sont trop gros !



blablatine 05/08/2011 00:00



Fais juste attention à protéger ta peau des agrafes alors ;-) et j'espère que ce sexy time t'a plu ! Il t'est un peu dédié car tu m'as inspiré le sujet !



Un célibat au goût de Nutella 04/08/2011 09:42



Hé ben dis donc on en apprend des trucs! Mesurer sa poitrine tous les ans, je l'ai pas fait depuis que j'ai genre 15 ou 16 ans... (j'en ai 21)


Changer ses soutifs tous les ans... j'avoue je les garde pas vraiment longtemps mais c'est plus pour des questions d'esthétique (s'ils ont perdu de la couleur par exemple). En revanche, tous les
six mois ça me paraît excessif: surtout quand on est comme moi à gagner même pas 800€ par mois mais qu'on aime avoir un grand choix de lingerie!


Les laver à la main... ouais ça je savais, mais j'ai pas assez de forces dans les bras pour essorer, donc je lave jamais à la main, au risque de me retrouver avec une piscine sur mon balcon.



blablatine 04/08/2011 23:59



Et oui ! J'aime t'instruire chipie ;-) Après chacun pique et retiens les idées qu'il peut appliquer, il  n'y a pas de règles absolues et moi aussi je ne lave pas tous mes soutiens gorge à la
main je te rassure :p