Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time du mercredi !!!

 L'orgasme pour les nuls !

 

   Non ami lecteur, je ne vais pas t'apprendre à faire jouir ta chérie... Non amie lectrice je ne vais pas non plus t'apprendre à simuler tes orgasmes ! Le principe de cet article est simple, répondre à la question suivante : « Mais qu'est-ce qu'un vrai orgasme et comment le reconnait-on ? »

 

couple_plaisir.jpg

 

Je te vois déjà rire fier de toi car toi tu le sais déjà, mais n'en sois pas si sûr ! Car nous avons trop souvent tendance à confondre le plaisir et l'orgasme, qui ne sont pas tout à fait la même chose. Il y a ces moments où on aimerait tellement en avoir un que l'on se dit qu'on l'a eu. Il y a aussi ceux où on fait semblant pour ne pas froisser, que ce soit monsieur ou madame d'ailleurs, car un homme aussi peut simuler (bien que plus rare ça arrive !) et certains messieurs un peu longuets ou peu émoustillés par leur chérie feintent ainsi pour que la dite chérie se laisse aller à sa jouissance.

 

Est-ce égoïste ? Pas forcément car en général c'est pour ne pas blesser l'égo de son partenaire ou parce qu'en se conditionnant ainsi le vrai orgasme finit par arriver.

 

Est-ce judicieux ? Pas vraiment car le corps peut nous trahir et alors cela devient bien pire pour celui qui s'est fait duper.... De plus en faisant semblant que tout va bien sans en parler on ne règle rien, on perd la notion de plaisir en agissant plutôt par « devoir » envers l'autre sans tenir compte de soi. N'oublions pas que faire l'amour est avant tout un partage, créer un lien grâce au plaisir de la chaire pour que les deux partenaires en tirent un profond plaisir, l'espace d'un instant qui peut s'étirer à notre guise !

 

Aussi si l'un simule, il n'est pas simple de s'améliorer, de voir ce qui va et ne va pas et surtout au final l'entente n'est pas certaine sur le long terme. Donc si tu as un amant d'une nuit cela peut passer comme si de rien n'était car l'autre ne connait pas encore vraiment ton corps mais en même temps si c'est pour une nuit le but est de vraiment jouir non, sinon à quoi bon ?

 

Parlons peu, parlons bien maintenant !

 

On sait simuler, plus ou moins bien, mais si en fin de comptes nous étions comme ces joueurs de foot qui surjouent tellement que cela en devient risible ?

 

Car un orgasme c'est quoi ? C'est avant tout une réponse du corps à une extrême excitation. C'est un ressenti physique donc les muscles du périnée se contractent au gré des vas et vient, pour l'homme c'est généralement à ce moment où le corps ne résiste plus à la tension sexuelle qu'il éjacule, submergé par le plaisir, en perdant le contrôle total de son organisme. Pour la femme, en plus du périnée le clitoris se rétracte et son bas ventre, où sont situés les muscles intra-vaginaux, convulse à un rythme plus ou moins rapide !

 

Le mouvement est imprévu, tantôt fluide tantôt saccadé, désordonné jusqu'à ce que le corps se contracte enfin dans son intégralité, à ne presque plus pouvoir bouger, pour exploser. Les hommes explosent de façon littérale, et les femmes ont la sensation d'une boule d'energie qui gonfle et chauffe au niveau du bas ventre jusqu'à la délivrance, une sorte d'explosion intérieure qui lui fait perdre ses repères et décontracte tous les muscles d'un seul coup. Cette sensation divine est reconnaissable entre toutes, mais la boule d'energie peut être plus où moins grosse, la jouissance plus ou moins intense.

 

C'est donc ces vagues provoquées par le corps qu'il faut surveiller pour reconnaître un réel orgasme, en particulier le ventre (quoique les jambes tremblent avant la montée de l'orgasme chez certaines femmes). L'orgasme est là seulement si le corps se contracte et qu'il réagit en convulsant et que l'on perd le contrôle l'espace d'un moment. Généralement cela se traduit par un cri, qui peut monter haut dans les aigüs chez les dames !

 

Notez bien que l'on ne peut reproduire qu'en partie ce mouvement du corps dépassé par les évenements, car justement il est sauvage et incontrôlé, jouir c'est aller au delà de son corps, le repousser à ses limites jusqu'à ce qu'il cède. C'est avant tout physique et non cérébrale, donc notre esprit en simulant ne peut pas leurrer totalement l'autre si ce dernier est un minimum à l'écoute ! Jouir c'est ressentir, c'est imploser et se sentir flotter ensuite en se remettant de ses émotions, en sueur dans les bras l'un de l'autre... (mon moment favori après l'orgasme !)

normal_5_nus-copie-1.jpgInfos en vrac !  

 

Un orgasme ne vient pas obligatoirement par pénétration car les préliminaires peuvent nous mettre en feu tout aussi bien ! Chez certaines personnes il y a même des zones érogènes insoupçonnées comme le creux du genou ou la nuque qui provoquent des réactions quasi orgasmiques...

 

« Orgasme » vient du grec et signifie « bouilloner d'ardeur », ce qui est assez explicite !

L'orgasme est aussi appelé « la petite mort ».

 

Le lien du jour : 

 

Voici une dernière info mais pas des moindres !  Cache donc les yeux des âmes sensibles, ce site montre en live des scènes d'orgasmes, sans pornographie, simplement pour montrer le visage au moment de l'orgasme. Je pense que cela résume tout bien mieux que les plus beaux mots du monde...

 

http://www.beautifulagony.com/public/main.php

 

  

Je te laisse méditer, écoute donc un peu ton corps quand il te parle et tu comprendras pourquoi en redemander !

 

 

 

       Sexy time n°27

 coeur1bis

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DarkGally 30/06/2011 10:24



Autant j'ai déjà eu (sûre et certaine) des orgasmes, autant jamais par pénétration et ça me complexe énormément...J'aimerais bien voir un jour à quoi ça ressemble (enfin chez moi, parce que chez
les autres, je suis contente pour elle mais ça m'intéresse moins)



blablatine 01/07/2011 01:25



Et bien en tout cas j'espère que cet article de permet de mieux te représenter ce que ça donne ! Ne sois pas complexer, certaines femmes n'en ont pas du tout, alors peu importe d'où il vient ton
orgasme, prend le et dis merci au monsieur ;-)