Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time du mercredi !!!

 

 

« Sex story » ou quand le sexe nous conte mille et unes histoires...

 

jouir_sans_desir_est_ce_possible_rubrique_article_une.jpg

 

   Peut être qu'il vous est déjà arrivé ce que je vis parfois en zappant la nuit sur la TNT, c'est à dire constater que les films érotiques, même les plus kitchs, envahissent les programmes aussitôt la nuit tombée... Phénomène étrange mais répétitif puisque même en semaine, point de répits ! Vous noterez même une gamme qui s'élargit grâce à des scenarii toujours plus farfelus les uns que les autres et la fameuse musique d'ambiance qui n'est pas sans nous rappeler les années 80, ah qu'ils sont forts ces sélectionneurs de programmes !

 

Ce qui m'interpelle, outre l'intérêt de ses programmes mais nous y reviendront, c'est l'apparition de nouvelles représentations du sexe, d'un nouveau mode de récits : j'ai nommé les mangas érotiques !

Je connaissais les films érotiques, la saga « Emmanuelle » en tête, je connaissais les pornos qui rendent ces messieurs si durs et si bouillants (bien que je trouve qu'ils transfigurent la réalité et sont trop souvent pris comme référence sexuelle et non pour ce qu'ils sont, des fantasmes masculins poussés à l'extrême) mais les mangas érotiques je ne savais même pas cela possible ! J'ai donc regardé un peu, oui car vous le savez votre Blablatine se charge d'enquêter pour vous prodiguer les meilleurs conseils possibles même s'il faut se dévouer !

 

L'avis de Blablatine : le bilan est mitigé mais instructif. Je trouve que l'on voit clairement que cela vise un public masculin avec des poitrines disproportionnées, des collants partout (il y a qu'un mec pour trouver ça sexy !), des gros plans sur les fesses et des scènes lesbiennes à n'en plus finir.

 

Cependant je dois admettre que c'est original et plus agréable à regarder qu'une godiche siliconée dont on voit à peine le visage. Je reconnais que je n'ai pas pu regarder jusqu'au bout, d'un parce que je rigolais trop et de deux parce que je ne suis pas fan de ce genre de scénettes même en dessin animé. Par contre c'est très instructif pour vous mesdames car vous y verrez le regard de vos hommes et ce qu'ils recherchent, ce qui les fait fantasmer et ça c'est toujours bon à prendre, car nous ne voyons pas les choses de façon identique. C'est donc l'occasion rêvée ! Attendez cinq minutes avant de zapper, vous verrez il faut avoir vu ça au moins une fois je crois, même si vous êtes surprise ou morte de rire... Au final on comprend certaines fixettes masculines car c'est très instinctif et que les mangas comme on le sait sont connus pour être crus, déjà dans la violence mais aussi dans le sexe. Pour autant vous ne verrez pas de pénétrations ou de moments glauques pour nous les femmes, et ça fait du bien ! Prenez donc garde à vos yeux mais finalement peu être que cela vous permettra d'aborder quelque sujet tabou ou vos envies avec votre moitié, ou même que cela vous émoustillera autant que lui, qui sait !

 

fond-ecran-59150-manga-erotique.jpg

 

Le dernier conseil :

 

Les femmes restent plus soft et plus techniques que les hommes, elles préfèrent donc le suggéré au montré, le sensuel au vulgaire, et la littérature érotique aux images concrètes bien souvent... Friandes de livres de conseils sur l'orgasme, de guide façon « kama sûtra » ou bien de littérature érotique, elles veulent d'avantage se représenter le sexe de manière noble, comme don de soi, pour se sentir belles et respectées et non juste un bout de viande à usage modéré. Alors messieurs le mot de la fin est pour vous, penchez-vous sur ces lectures qui vous permettront de savoir ce qui excitent vos amantes, leur imaginaire fourmille et leurs fantasmes sont plus subtils que primaires, il faut donc mieux réviser vos classiques littéraires sur le sujet ! Vous verrez parfois les mots peuvent faire frémir votre douce et la changer en nymphe envoûtante...

 

 

 

   Sexy time n° 12

coeur1bis 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article