Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time du mercredi : le vélo, tueur de libido ?

    Pour le retour du sexy time, je souhaite vous parler d'un article assez insolite paru dans le Journal of Sexual Medicine récemment, qui a fait son petit buzz cet été sur la toile ! Selon cet article, issu d'une étude très sérieuse de la chercheuse Marsha K. Guess  (de la Yale University School of Medicine tout de même la dame), trop de vélo tuerait la libido des femmes... Cela vaut bien que votre Blablatine s'y attarde quelques minutes non ?

 femme-nue-vc3a9lo.jpg

 

 

Attention, je respecte tout à fait le travail de Marsha, qui avait le job très délicat de vérifier la libido de 48 cyclistes féminines régulières par toute une batterie de tests, en comparant ces derniers à d'autres tests effectués sur 22 joggeuses également régulières dans leur activité.

 

Petit topo final de l'étude : il ressortirait que ces cyclistes, qui annoncent effectuer au moins 16 kms de vélo par semaine qu'il pleuve ou qu'il vente, verraient leur libido fortement diminuée par rapport aux joggeuses, et même que le vélo régulier serait réellement nuisible pour la libido des femmes.

 

Plusieurs questions me viennent alors à l'esprit...

 

Tout d'abord, qui a décidé que 16 kms serait la référence ultime pour cette étude ? Si je fais 15 kms de vélo par semaine, suis- je épargnée ???

 

Bon, première bonne nouvelle pour toutes les non sportives donc ! Mais le concept du sport n'est-il pas de travailler l'acuité physique et l'endurance, de dégager du plaisir par l'endorphine, de se vider la tête justement pour être dans de meilleures dispositions pour le sexe et les loisirs ? Non, le sport ne doit pas être une arnaque et je reste convaincue que le sport peut être un atout majeur pour plus de plaisir sexuel, et non un fardeau. Je m'insurge !

 

Mais admettons, la selle frotte au périnée, ce que je veux bien croire, et d'ailleurs la position de la selle et du guidon (plus bas que la selle) sur les vélos pour femmes sont des facteurs qui peuvent freiner le désir, physiologiquement parlant.

 

article_velib.jpg 

 

Ok et les hommes dans tout cela ?

 

Si j'étais joueuse, j'aurai également recensé tous les hommes qui montent régulièrement à cheval pour voir si ça les rend moins féconds ou moins férus de sexe, juste histoire de rire ! Le vélo ne doit pas être l'unique sport anti-sexe tout de même...  J'aurai également convoqué quelques blogueurs et blogueuses pour vérifier si le frottement trop régulier de leurs doigts sur les touches du clavier de leur ordinateur peut les empêcher de se masturber ou de caresser leur partenaire par manque de sensation dans les mains.  Mais bon, je n'ai pas de doctorat en sciences, c'est bien dommage...

 

L'avis de Blablatine :

 

Plus sérieusement, je trouve l'étude vraiment intéressante car elle met en garde, et outre qu'il vaut mieux courir que faire du vélo, je pense qu'il faut juste prendre des précautions, comme une selle rembourée, et varier les sports sans hésiter plutôt que de se concentrer sur le vélo uniquement, afin d'éviter certaines irritations ou baisses de régime sexuel. Car la fatigue et le stress ne rendent pas les ébats fougueux toujours simples dans notre quotidien, alors le sport doit vraiment rester un moyen de s'évader et de se stimuler, non un poids de plus à gérer pour notre corps.

 

Ce que je trouve regrettable dans cette étude, c'est l'aspect trop généraliste et subjectif de la chose. Le sexe n'est pas perçu de la même façon par toutes les femmes, dont la plupart sont d'avantage cérébrales qu'instinctives dans leurs plaisirs, et donc il n'est pas stupide de penser que le contexte (vie de couple, job, cadre de vie, caractère) prend une part importante aux résultats de cette étude. Aucune femme n'était enceinte ou ménopausée, eureka, mais madame Marsha, si je peux me permettre, étaient-elles toutes en couple ?  As-tu comparé le physique et la libido de tous les partenaires de tes cobayes ? Tu as comparé la sensibilité de la peau par un test  nommé "esthésiomètre", appareil qui calcule en degrés. Mais bon une femme peut d'une seconde à l'autre, par de tendres caresses ou un baiser endiablé retrouver toute sa sensibilité cutanée, je puis te l'assurer aisément ! Ce n'est donc pas un test fiable à l'instant T, scientifiquement parlant, selon mon humble avis.

 

Pour conclure...

 

Il faut faire attention et diversifier ses activités sportives certes, se ménager également des temps calmes, pour soi, entre les séances de sport pour ne pas user son corps, mais diable les filles si c'est le vélo qui vous rend bien, épanouies, et que cela vous épuise avec plaisir en équilibrant vos muscles et votre confiance en vous, foncez ! Car si une autre étude à mis en évidence une valeur que je défends, c'est qu'une femme bien dans sa tête et dans son corps est bien plus à l'écoute de son désir et de son plaisir qu'une femme qui se retiendrait de faire ce qu'il lui plait à cause d'un article.

 

Je vous laisse méditer, vous aurez peut être une pensée pour moi lorsque vous enfourcherez prochainement votre vélo au gré du vent...

 

 femme_velo.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DarkGally 27/09/2012 13:17


Faudrait demander à Jeannie Longo !

blablatine 29/09/2012 12:33



Mdr ! Tu imagines une interview test à tous les grands sportifs mondiaux pour savoir combien ils ont de rapports sexuels et leur appétit ?



working-mum 27/09/2012 05:39


Moué.... bizarre, c'est pas vraiment expliqué... Au fait tu as vu que j'ai changé de blog? bises blablatine et au plaisir de te lire!!

blablatine 29/09/2012 12:32



Oui, en fait ils disent que les frottements sur le périné sont trop forts et que ça désensibilise la peau... Mais bon l'envie vient tout autant du cerveau que directement du vagin non ? :p
Toujours est-il qu'elle a dû s'amuser à vérifier tout ça ! Oui je te suis tjs par hellocoton ma belle donc je peux voir ton nouveau blog, très chouette d'ailleurs... A bientôt !