Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Le ciné du week-end : Gatsby le magnifique !

       Fraîchement revenue de New York, j'ai foncé voir ce film dont le monde parle tant, Gatsby le magnifique ! Je vous le conseille, certes je n'ai pas lu le livre, certains y ont trouvé des décalages (phénomène habituel dans les adaptations au cinéma) mais l'histoire est là !

 

affiche Gatsby

 

Synospis :

 

Dans les années 30 un jeune écrivain du nom de Nick Carraway débarque à New York, comme beaucoup d'autres jeunes, afin de s'enrichir à Wall Street. En pleine période de la prohibition et de l'entre deux guerres, les mœurs se font plus légères, l'alcool coule à flot tout comme l'argent. Nick rencontre alors son richissime voisin alors qu'il est invité en personne à la fabuleuse fête d'un dénommé Jay Gatsby. Il pénètre dans un univers sournois qui oscille entre mensonges et lâcheté, amour et déconvenues, dans la bourgeoisie du New York de 1922 , et n'en ressortira pas indemne...

 

 

L'avis de Blablatine :


Leonardi Di Caprio incarne avec beaucoup de justesse Gatsby, seul personnage auquel je me suis identifiée dans le film car il est à la fois mystérieux et généreux. Il aime montrer sa réussite mais aussi en faire profiter son entourage dès qu'il le peut. Alors que j'ai vu Django unchained récemment, je dois tirer mon chapeau à l'acteur car quoiqu 'on en dise il parvient à rester crédible dans l'extrême bonté autant que dans la cruauté !


J'ai également apprécié l'esthétisme du film, que l'on doit au réalisateur Baz Luhrmann. Ce nom de vous dit peut être rien, mais il s'agit du réalisateur de Moulin Rouge et de Roméo + Juliette, et je suis touchée par son souci de la lumière, des couleurs et du détail. C'est assez jouissif de voir évoluer les personnages en robes et costumes de cette époque dorée, et réellement dépaysant de voir New York sans immenses building ! Moi qui en revient, j'avoue avoir mis un petit quart d'heure pour vraiment localiser l'action du film.


Carey Mulligan est rayonnante en petite blonde et sa sensibilité, déjà perçue dans d'autres films, met en avant le personnage de Daisy , l'amoureuse de Gatsby qui est mariée à un autre.


Quant à Tobey Maguire, notre « Spiderman », il est parait-il un grand ami de Leonardi Di Caprio depuis qu'ils couraient les castings il y a 20 ans (moi qui le pensait tout jeune !). J'ignore si cela lui a permis de décrocher son rôle, mais le choix est judicieux car l'amitié de Jay Gatsby et Nick Carraway perce l'écran tout au long du film ...


Ce film reste un drame, il ne faut pas y aller si vous déprimez, mais vous plongerez dans un univers inédit qui vous sortira à coup sûr de votre quotidien, et c'est une sacrée satire du monde des années 30 qui reste étrangement actuelle et nous donne à réfléchir !

 

20538366_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Blablabonus : j'ai vu le film en 3D et croyez-le ou non, mais cela rendait vraiment et permettait de faire ressortir les décors donc tentez si vous en avez l'occasion.


La note : * * *

 

Le lien allociné : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=141808.html

 


Bonne semaine à tous et bon film ! Je reviens bientôt pour vos raconter New York...

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article