Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Le célibat en 2012, fléau ou liberté ?

    Plus on avance et plus je me demande comment on peut si peu s'aborder dans la rue, dans les transports ou au travail quand on voit encore tant de films où les gens trouvent le bonheur dans un bureau de poste ?! C'était vraiment mieux avant ?

 

comment-sauver-son-couple-en-60-jours-IMGH1313746735_couple.jpg

 

De nos jours, tout est contrôlé et puis on est pressé, on travaille pas mal ou on cherche activement, on est fatigué par le froid l'hiver, on sort entre amis dans les pubs donc on veut pas se mélanger... Et au final on vit les uns à cotés des autres sans se remarquer !

 

Ne vous leurrez pas jeunes gens, si on se rencontre sur le web ce n'est pas par désespoir mais parce que c'est plus simple et que chez soi on prend le temps, si on se fait des nouveaux amis sur facebook ou des jeux en ligne, c'est parce qu'une fille qui vient vous voir dans la rue et vous dit : " hey tu veux pas qu'on soit amies ?" elle risque surtout un "pff on se connait ?" (bon sauf si elle vous cède un pull pendant les soldes ou vous file un tampax mais ça n'arrive pas si souvent !). Du coup adresser la parole à quelqu'un, mis à part quand on est perdu, c'est devenu un véritable acte de bravoure ! Souvent ce sont ceux qui n'ont rien à perdre qui nous parlent et nous monopolisent et du coup on les évite au maximum... Ca relèverait pas du cercle vicieux un peu non là ?

 

Alors que reste-t-il aux célibataires ?

 

  Le cercle d'amis, l'option la plus répandue, mais voilà quand tous tes amis veulent te caser, d'une tu peux vexer très vite les prétendants et tes amis (car ce sont des amis de tes potes quand même), de deux tu en as vite marre qu'on te prenne pour un cas social car non ce n'est pas une fatalité le célibat, c'est la gloire de l'indépendance et de la liberté ! Oui tu fais tes choix professionnels comme tu l'entends, tu pars en voyage ou en soirée sur un coup de tête, tu rentres tard ou au petit matin même et tu n'as pas besoin de décrire les personnes avec qui tu as dansé. Tu n'as pas de diners avec les beaux parents ni à faire bonne figure devant les potes qui parlent de sujets qui t'échappent ou te coupent l'appétit pendant tout le repas... Moi je vous le dit il y a pire et du temps de nos parents, on pouvait pas se permettre tout cela !

 

nick-gentleman-detective-1936-01-g.jpg

 

Alors oui on trime pour trouver quelqu'un de bien de nos jours, pour partager réellement sa vie car c'est chacun pour soi, c'est le monde de la surenchère et la quête de la perfection. Oui avant on pouvait bien plus souvent compter les uns sur les autres, entamer la discussion dans le train ou sortir avec ses collègues sans passer pour des fous ou perdre son job. Avant il fallait être marié pour réussir sa vie, il fallait faire de beaux enfants avant 25 ans pour être dans le coup et le boulot et bien ça passait un peu après... Maintenant on a la chance, surtout nous mesdames, de pouvoir pousser nos carrières, faire des enfants à 30 ans et plus, de prendre le temps de voyager et de vivre à fond sa jeunesse et d'avoir des histoires qui ne durent pas sans stresser ! Le revers c'est que lorsqu'on se sent enfin prêt, c'est la galère pour trouver notre alter ego et que c'est plus dur de trouver chaussure à son pied que de se loger sur Paris (et c'est pas peu dire !).

 

Pourtant nous ne sommes pas fermés, seulement pressés et intimidés car ça ne se fait plus tout bêtement d'aborder comme ça (surtout avec des écouteurs d'ipod vissés aux oreilles et des smartphones dans les mains). Ca ne se gère plus de se prendre un vent quand on ose, et il existe avec l'univers virtuel un moyen bien plus facile de se rencontrer sans risquer de perdre la face devant tout le monde... Mais au final si les bonnes vieilles méthodes restaient les meilleures et les plus fiables pour des rencontres utiles et adéquates ? Pour avoir testé Tilt, Adopteunmec et quelques autres, on peut y rencontrer l'amour, trier, juger, discuter, de façon plus sécurisée et prendre son temps. Par contre tout devient plus compliqué, et ce qui semblait naturel devient calculé... comment savoir qui se cache derrière tous ces critères et ces sourires figés ? Plus on a le choix et moins c'est concret, plus on devient exigeant et on se crée des critères physiques ou moraux ! La société de consommation fait de nous des objets de consommation comme les autres, et c'est là où je dis stop ! Il faut donc un sacré coup de chance et beaucoup de discernement si vous vous lancez dans l'aventure...

 

Et vous qu'en pensez-vous ? Peut-on rencontrer sa moitié sur le net ? Nos parents étaient vraiment plus chanceux que nous finalement ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MissBavarde 17/01/2012 13:37


arf bonne question miss et tu sais que je n'ai hélas pas encore la réponse… trouver quelqu'un c'est galère et quand tu rencontres quelqu'un faut être sur la même longueur d'onde encore plus
galère… je te souhaite de le trouver ton Blablatin :)

blablatine 17/01/2012 23:13



Merci ma belle, j'espère que tu croiseras ton Ryan ou un sosie ;-) Et j'adore la formule "blablatin" c'est super bien trouvé et mimi ! J'ai envie de dire ça vient quand on y croit plus
normalement donc on verra bien, la vie est un film à suspense !



oth67 16/01/2012 22:41


Alors, je connais deux personnes :


- Le frère de mon beau-frère a rencontré sa femme sur le net.


- Un copain galère pour trouver l'âme soeur : diverses rencontres sur le net mais rien qui a duré sur le long terme !

blablatine 16/01/2012 23:05



Oui comme quoi c'est aléatoire ! Chacun sa chance ;-)