Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time : les secrets du « ghosting »

Vous ne le savez peut être pas mais vous avez probablement été confronté(e) à du ghosting à un moment de votre vie. Mais de quoi s'agit-il et comment y faire face ?

Le ghosting est un concept plutôt lâche qui consiste à ne plus donner aucune nouvelle du jour au lendemain à quelqu'un, de sorte qu'il vous oublie sans avoir à rompre. Il existe également un ghosting amical, qui se fait plus ou moins naturellement en fonction de vos centres d'intérêts qui évoluent ou d'une situation qui change dans votre vie.

 

Le ghosting amical

 

Il n'est pas très joli mais je le considère comme moins dévastateur car il nous arrive à tous de fréquenter différents types de personnes, de sorte que notre ami ne se retrouvera pas seul ni dépendant de nous au moment où nous ne donnerons plus de nouvelles. Néanmoins, on est toujours un peu déçu(e) en tentant de renouer contact sans obtenir de réponses par exemple ou en se rendant compte qu'on ne peut pas compter sur des amis dans un moment important voire difficile de notre vie.

 

La nature humaine est ainsi faite et on ne connaît jamais totalement une personne au point de lui faire aveuglément confiance, dans notre société actuelle emprunte de zapping et de flots d'informations permanents. Tel un poisson on passe d'un groupe à l'autre, naviguant au gré des flots de la vie et on essaie pour la plupart de rester accroché(e).

 

Qu'en est-il du ghosting sentimental ?

 

Je dirai qu'il y a sans doute un peu plus de fourberie dans le fait de disparaître de la vie amoureuse de quelqu'un. Pourquoi donc ? Parce que dans ce cas on fréquente beaucoup plus régulièrement la personne et qu'il y a une connexion différente, faite le plus souvent de projets que l'on nourrit à deux, d'amis communs et d'habitudes qui se créent si on vit ensemble notamment.

 

S'investir dans une relation au-delà d'un simple plan d'un soir nécessite de faire une place dans sa vie à l'autre et de réaliser des compromis pour que chacun s'y retrouve. Mais qu'advient-il de cette place une fois que l'autre disparaît sans explications au juste ? Voilà ce qui me chiffonne chers lecteurs... Car si je comprends le besoin ou la lâcheté de quelqu'un (homme ou femme) de ne pas rompre de manière frontale ou de ne pas vouloir expliquer les raisons de cette rupture, que ce soit pour ne pas blesser ou bien pour s'éviter une scène gênante (voire agressive), cela posera un problème de fond à la fois à la conscience du « ghoster » mais aussi à la personne qui se fait zapper sans raison pour se reconstruire.

 

En effet, quand on se fait larguer, on s'accroche souvent au motif invoqué, parfois vague ou bancal mais qu'importe. C'est un moyen de réaliser que c'est vraiment fini, et de ne plus être ainsi dans l'attente de son partenaire, donc à mon sens la rupture doit être franche, pour éviter une réapparition de son ex dans un moment inopportun, car comme vous le savez les ex reviennent souvent à la charge... Dans le cas d'une relation qui n'a pas été vraiment arrêtée, il sera forcément plus dur pour vous de résister à la tentation d'y replonger, alors que vous avez réussi à vous remettre. Si cela vous arrive, je vous invite à imaginer la merveilleuse image que mon humoriste préférée Bérengère Krief illustre avec brio : « un ex c'est comme un yaourt périmé, ce n'est pas en le remettant au frigo pour le remanger plus tard qu'il sera moins pourri ou qu'il vous fera plus de bien ». Ça devrait vous remémorer pourquoi vous ne devez pas céder !

 

Plus fort encore, justement il faut s'en remettre et prendre du temps pour reconstruire sa confiance en soi (« Pourquoi m'a-t-il larguée ? Je dois être trop nulle, il n'a même pas jugé utile de m'envoyer un sms ») et sa confiance envers les autres (« Ce sont toutes des s... je ne donnerai plus jamais mon cœur et je vais partir vivre dans un monastère, en me soûlant à la bière ! »).

 

Un long travail s'annonce alors et vous constaterez que si le ghosting permet d'être tranquille sur le coup, vous ne serez jamais tranquille à l'idée de recroiser votre ex ou en pensant un jour au mal que vous avez dû lui faire. Et pour ceux qui n'ont pas de conscience, j'aime à croire que le karma vous le rendra simplement un jour. J'ai toujours pensé qu'il ne fallait pas faire à autrui ce que l'on aimerait pas subir. A méditer !

 

 

Sexy time : les secrets du « ghosting »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article