Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time : de l'art d'affronter les difficultés à deux pour procréer

 

Pour cette édition du sexy time, je souhaite mettre à l'honneur le témoignage d'une blogueuse que j'apprécie beaucoup et qui vient récemment de se lancer sur leshumeursdubidon.blogspot.com/ pour parler aux femmes des problèmes liés à la procréation médicalement assistée, loin d'être anodine. Elle parle dans cet article des difficultés que cela induit dans le couple, et j'espère que ce témoignage vous plaira car Miss B pourrait intervenir sur d'autres articles dans le blog... Bonne lecture ! 

 

Je veux mettre l'accent aujourd'hui sur le couple. Celui qui traverse des étapes, qui supporte les rendez-vous des plus lunaires, qui s'expose à la vie.

 

Faire un enfant est une chose intime qui renforce, éclate et bouscule un couple. Quand vous voyez la complexité de maintenir déjà cette unité dans un quotidien normal, dans une situation classique chez vos amis qui ont fait un bébé en claquant des doigts. Qu'en-est-il de ceux qui sont déjà en mode Bagdad pour concevoir ?

 

Jeunes mariés, vous avez survécu à la préparation du mariage, vous êtes passés par le "post wedding blues", et vous vous apprêtez désormais à fonder votre famille. Plus déroutant que les rendez vous avec le prêtre où l'on vous explique la méthode "Billing" , plus terrifiant que votre dernier essai de robe de mariée, vous vous apprêtez à déplacer des montagnes en vous lançant dans la reproduction ! 

 

"Alors comment va le couple, déjà un an de mariage ?" 1 an ! 1 an comme 12 cycles où l'on tente d'assurer notre descendance. La nuit de noce est passée, le voyage de lune de miel aussi... et pas l'ombre d'un embryon ! Bon rassurez vous, au bout de 3 ans vous commencez à parler de la qualité de ses spermatozoïdes comme de la liste de course... 

Mais sinon comment va mon couple ? 

Génial, on s'apprête à aller voir un gynécologue ensemble. Ah ça on y avait pas songé quand on choisissait les petits fours avec le traiteur ! Pour le meilleur et pour le pire. Alors accrochez-vous si vous entrer dans le labyrinthe de la procréation médicalement assistée. Si vous vouliez garder un peu de mystère pour monsieur, c'est bel et bien fini !

 

On va mettre à nu votre couple, vos rapports intimes, parler des antécédents de la famille. "Oui chéri, grande tante Jacqueline a fait une fausse couche et fût  ménopausée à 42 ans !", trop sexy... Adieu secrets de famille et pudeur ! 

 

Vous allez parler de ses spermatozoïdes, de vos règles, petits kystes, tétons, endométriose et tout autre réjouissance. Et ben ça secoue un couple car dans le monde des bisounours, on parle pas de tout ça hein ! 

 

Mais nous, les couples en PMA, en pense et on vit "bébé", on s'interroge sur une définition magnifique qu'est le couple, on se soutient  dans les épreuves, on s'émerveille de la taille de nos follicules après une stimulation, on compte ensemble les ML de Puregon à s'injecter pour ne pas se tromper. On fait même la danse de la victoire quand on a 1% de de spermatozoïdes de mieux que la dernière fois ! On se découvre autrement et finalement on construit les  bases d'un foyer fort ! 

 

Dire qu'il a trois ans, on avait presque réussi à se disputer sur la nuance du rose de nos faire part ... Les épreuves forgent votre couple et le font grandir, en prenant du recul sur les petits riens du quotidiens pour se focaliser sur l'essentiel, sur plus grand que soi. Alors ne baissez pas les bras, vous en êtes capables !  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article