Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time : le langage ambigü des textos

Cela nous est arrivé à tous et toutes d'envoyer un pouce en l'air ou les célèbres trois petits points dans une conversation par textos, parce que nous étions occupés, peu disposés, ou bien à court de mots. Mais c'est tout un art de comprendre ce que cachent certains mots et s'il est utile ou non de maintenir notre attention sur quelqu'un avec qui nous échangeons...

 

Les smileys

 

En effet, pour ma part j'utilise pas mal de smileys comme celui qui fait un clin d’œil ou celui qui tire la langue, parce que me connaissant j'aurai eu une mimique si j'avais été en face à face avec mon interlocuteur en recevant certains mots. C'est ma façon à moi de me représenter la chose, d'y mettre un peu de vie et parfois un peu plus de mystère que mes incessants bavardages. Cela peut aussi mettre un peu de magie et de jeu dans vos échanges, en vous créant une sorte de compétition de smileys pour surprendre l'autre.

 

De même, pour moi un pouce en l'air est un signe d'encouragement, et je l'avoue parfois cela me permet aussi de clôturer une conversation quand il est tard, vous savez comme lorsque vos yeux commencent à se fermer tous seuls ou que vous baillez d'épuisement malgré l'intérêt d'une conversation.

 

Le pouvoir de suggestion des trois petits points

 

Concernant les trois petits points, je pense qu'on les utilise pour faire part de sous-entendus, pour créer du mystère même si parfois, on ne sait même pas ce qu'on initie là ! L'autre pourra l’interpréter comme il veut, pour glisser un flirt ou de la complicité au détour d'une phrase, mais faites attention à ne pas envoyer de mauvais signaux car un texto est forcément source de quiproquos.

 

Parfois, on veut juste insister sur un propos, une idée, et on les utilise sans s'imaginer que l'autre les perçoit comme de la drague, comme une proposition même. Ah oui, ils sont dangereux ces trois petits points et à utiliser avec parcimonie. Mais je reconnais qu'ils n'ont pas leur pareil pour faire de l'effet quand vous faites un joli compliment ou une suggestion coquine, le tout est de s'imaginer recevant le message pour ne pas vous égarer et viser dans le mille !

 

Les « ok » qui tuent

 

Enfin, je crois que la pire frustration qui puisse exister, et cela fût un sujet de rigolade avec mon amie P. hier tandis que nous parlions de nos anecdotes avec nos ex, est bien ce « ok » évasif qui semble être une spécialité plutôt masculine mais qui se démocratise beaucoup malheureusement.

 

Vous savez, vous écrivez un beau message, vous prenez le temps d'y être amical ou de proposer une activité, de raconter de manière palpitante votre journée, de vendre un peu de rêve dans ce monde de brutes, et là on vous répond un seul mot, vague et totalement disproportionné, mais si difficile à analyser...

 

Je crois que c'est le sujet de conversation qui revient le plus souvent avec mes copines, l'explication du sens caché des textos, mais un « ok » est froid et il est particulièrement hardu de savoir si l'autre est occupé, timide ou s'il se fout carrément de vous ! Bon et si après avoir tenté de percer le mystère par une question, vous recevez un second « ok », ne perdez pas votre temps.

 

Un proverbe dit « ne traverse pas des océans pour quelqu'un qui ne traverserait pas une flaque d'eau pour toi ».

Tout est dit ici je crois, donc le principal dans un texto, c'est avant tout d'être sûr de dépenser son temps avec quelqu'un qui veut le dépenser avec vous, histoire de ne pas passer pour un harceleur ou bien pour un pot-de-colle, mais de ne pas sembler trop détaché et désintéressé non plus.

 

Cela arrive de ne pas être d'humeur ou bien de ne pas trop savoir quoi dire lorsqu'on s'écrit énormément, donc prenez un peu le temps de souffler, car après tout il est si aisé de mal juger ou de mal comprendre une réaction par sms.

 

Alors la prochaine fois que vous lirez ou que vous enverrez un message, tentez d'être un peu créatif car c'est souvent le manque d'attention et d'imagination qui mine votre couple et qu'on peut se suggérer tant de choses coquines pour maintenir la flamme par texto, ou au contraire l'éteindre.

 

« Ok » ?

 

Sexy time : le langage ambigü des textos

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mousse 18/01/2017 18:57

Bonsoir,
Merci pour le renseignement, j'abuse des trois petits points !
Ouf, je n'ai pas encore eu de problème !
Tu sais, il faut faire attention à tout ce qu'on dit, et ce qu'on fait...
Bonne soirée

Blablatine 18/01/2017 23:46

C'est sûr qu'il faut réfléchir avant de parler ! Tu y penseras maintenant avec un sourire quand tu mettras trois petits points !