Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time : Grey, la version masculine de la saga Fifty shades

Je viens d'achever ma lecture du livre "Grey", la fameuse version de Christian que les fans de la saga "Fifty shades of Grey" attendaient en se languissant depuis quelques années. L'occasion de débriefer avec vous mes impressions à chaud ! 

Après avoir lu toute la trilogie, (cf mon article sur la saga) je me suis d'abord demandée, un brin septique je dois l'avouer, si ça n'allait pas être trop commercial et surtout si la lecture n'allait pas me sembler redondante puisque les scènes sont les mêmes que dans le premier tome. J'ai également vu le film avec Jamie Dornan et Dakota Johnson entre-temps, ce qui a forcément modifié ma perception et mon imagination au moment où j'ai entamé ce quatrième livre.

Le résumé : 

Nous revenons au moment de la rencontre de Christian Grey et Anastasia Steele, mais cette fois-ci seul Christian raconte l'histoire et nous livre toutes ses pensées, y compris les plus secrètes. Les scènes sexuelles ainsi que les moments romantiques sont alors mieux décryptés et nous pouvons découvrir le sens caché et le raisonnement derrière les propositions parfois atypiques de l'homme aux cinquante nuances...

L'avis de Blablatine : 

Les points forts :

J'ai vite été intriguée et accrochée par ce nouveau point de vue, plus acerbe par moments et plus cru dans les scènes intimes. C'était agréable d'avoir le point de vue de l'amant, d'autant plus en étant une femme. J'avais eu un peu de mal à m'identifier à Anastasia dans les premiers opus, bien qu'ils m'aient plus émoustillée que celui-ci de par le ressenti décrit par notre héroïne, mais les pensées de Christian et le fait de se remémorer les mots qu'ils prononcent, les compliments qu'ils offrent régulièrement à sa douce et son désir omniprésent m'ont touchée, me renvoyant à ma propre vie et à mes expériences, mais aussi à ce que toute femme rêve d'entendre et de générer chez un homme. On y découvre ses peurs, ses envies parfois troublantes et son cheminement inconscient vers l'amour, et cela le rend bien plus humain.

J'ai trouvé tout aussi intéressant de pouvoir m'immerger dans les rêves de Christian, notamment ceux de son enfance, qui nous donnent d'importantes clés de lecture, bien plus précises que les théories que devaient imaginer Ana dans les autres tomes. Je pense sincèrement que vous ne vous ennuierez pas si vous avez aimé les trois premiers livres car il y a plus de matières sur la façon dont il gère son entreprise et sur la logistique des surprises qu'il prépare en permanence. 

Il y a de nombreux passages que j'avais un peu oublié, du fait des ellipses dans le film mais aussi parce que je n'avais mémorisé que les moments les plus importants et les rebondissements. Ce fût donc une opportunité de me replonger dans l'intrigue et de revivre cette histoire, et si Christian a lui-aussi des doutes cela est très atténué à côté de la version d'Anastasia qui regorgeait trop à mon goût de doutes, de pleurs, de sentiments. Cela est logique car les femmes sont plus sensibles à leur ressenti et empathique, et j'ai trouvé cette retenue chez Christian appréciable car cela ne sonnait pas faux. On tombait moins dans le pathos. 

Les bémols : 

Bon il y a toujours en bémol ce rapport à l'argent, au fait d'offrir des vêtements, des tonnes de fleurs, et de circuler en jet privé. Cela rend l'intrigue hors d'atteinte pour des personnes de classes moyennes. Non, il n'y a pas besoin d'un homme riche pour jouir ! D'ailleurs, Ana lutte en permanence pour ne pas être entretenue, mais je pense que l'auteure E. L. James  touche ici un fantasme issu de nos contes pour enfants et du syndrome du prince charmant

Outre ce cliché, il y a également beaucoup de scènes sexuelles qui se suivent, et je trouve que cela remet en cause la crédibilité des personnages et de l'intrigue, car il est difficile de se représenter même pour un accro au sexe, de pouvoir recommencer plus de deux fois de suite à faire l'amour, en s'attrapant par les cheveux, sur tout le mobilier et même chez ses parents. Néanmoins, c'est de la romance donc le code est respectée et certaines scènes nourrissent notre imagination pour pimenter notre vie à deux, ce qui reste plaisant ! 

Pour conclure : 

J'ai aimé lire cette version, je vous la conseille si vous étiez déjà fan de la trilogie pour pouvoir compléter les éléments manquants. L'intrigue reste plus cérébrale malgré les scènes sexuelles donc vous risquez d'avoir chaud mais peut être pas autant que dans le premier livre, simplement du fait que Christian décrive de manière plus factuelle ce qu'il fait et ressent, bien qu'il bande en permanence devant sa belle... Voilà de quoi patienter en attendant la sortie du second film. A vous de vous forger une opinion, moi j'ai aimé ! 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article