Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time : de l'art de savoir soutenir l'autre, même malade et contagieux !

Il faut l'avouer, la saison est propice aux microbes et à la bougonnerie, or lorsque chéri/chérie est malade, il ou elle a plus besoin de soutien et de douceur que n'importe qui, y compris vous même !

  • Du coup pas facile de s'occuper de l'autre, de lui apporter des bols de soupe, thé ou autres produits liquides, de lui faire des papouilles en l'entendant renifler ou filer aux toilettes, la mine contrite, plus vite que Flash... Pourtant c'est dans ce genre de moment que l'on reconnaît la vraie force du couple, que l'on apprend à faire confiance et à lâcher prise pour s'appuyer sur l'autre, à se montrer même faible et sous un moins bon jour physiquement, comme un petit oiseau fragile. Une porte ouverte sur nos failles, visibles et flagrantes, qui montrent que nous sommes tous humains et faillibles, et à défaut d'idéaliser l'autre, on le découvre alors sans artifice, on en prend toute la mesure, comme une marque d'estime, de son jardin secret.
  • Certes, on est contaminé tôt ou tard en aidant l'autre, fatigué et parfois un peu impatient, mais soigner sa moitié, sans la repousser à base de « oh non tu vas me contaminer » ou autre gentillesse comme « si c'est pour avoir la même tête que toi, j'ai un boulot moi » (oui Blablatine a connu quelques perles!) c'est un moment clé qui soude bien plus qu'une boite de chocolat à la Saint Valentin. C'est montrer que l'on est là aussi quand ça ne va pas, que l'on accepte l'autre tel qu'il est, que l'on a des épaules sur lesquelles l'autre peut aussi parfois se ressourcer.
  • D'ailleurs, foi de Blablatine, un câlin est le meilleur anti-dépresseur du monde, ou à défaut un massage, et si vous avez encore quelques forces, faire l'amour libère un grand nombre d'endorphines qui sont capables de vous revigorer en douceur, de faire oublier un moment les douleurs ou courbatures, et d'aider réellement à se rétablir plus vite, alors n'hésitez pas ! Et puis parfois, le syndrome de l'infirmière peut avoir du bon, il faut bien rendre un peu la pareille en couvrant son/sa partenaire de petites attentions et il se murmure que les petits bisous guérisseurs ont de vrais pouvoirs magiques...
  • Alors bon courage, et au lieu d'attendre de fêter le 14 par un objet symbolique, pensez à câliner et dire tout simplement « je t'aime » au réveil !
Sexy time : de l'art de savoir soutenir l'autre, même malade et contagieux !
Sexy time : de l'art de savoir soutenir l'autre, même malade et contagieux !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article