Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde de Blablatine

Sexy time : morsures, griffures et fessées, avons-nous tous un petit côté SM ?

Sexy time : morsures, griffures et fessées, avons-nous tous un petit côté SM ?
  • Bien que les pratiques sado-masochistes soient plutôt dédiées à un petit nombre d'entre nous, j'ai envie de m'interroger ce soir sur ce petit grain de folie que nous avons tous, cette étreinte parfois sauvage qui pimente nos ébats, qui fait battre le cœur plus vite, rend la peau plus suave et la respiration haletante...
  • Qu'il s'agisse de griffer le dos de notre homme, de plaquer sa chérie contre un mur pour lui donner du plaisir, de mordre son cou, de recevoir une fessée impromptue ou encore d'attraper de longs cheveux pour s’agripper pendant que l'on retient un gémissement, ces gestes qu'on l'avoue ou non sont liés au sado-masochisme.
  • Pourquoi donc est-on attirés ou excités par tout cela alors que nous n'avons pas forcément l'envie d'avoir mal ou de dire à notre moitié « Hey ce soir je te frappe » ?
  • Je crois qu'il est bon d'écouter et de laisser s'exprimer notre instinct, pas en lien avec la douleur mais au contraire pour susciter de l'excitation et du plaisir chez notre partenaire. A défaut de vouloir générer ou recevoir de la violence, on cherche simplement à intensifier l'amour. De façon très paradoxale, j'en conviens fort bien, mais lorsque l'on a des relations sexuelles, on cherche avant tout le laché prise, l'effet de surprise, l'éveil des sens ! Qui n'a jamais entendu un petit « ce soir tu vas prendre » comme dirait notre comparse Max Boubil, ou bien « je vais te faire crier, te faire frémir », « serre-moi fort », voire même « attache-moi avec des menottes en moumoutte pour que je sois toute à toi » ?
  • Hum, reconnaissez que quelques images vous sont immédiatement venues en tête ! C'est humain, cela fait partie de notre nature et de notre jeu de séduction.
  • Le conseil de Blablatine :
  • Attention toutefois, point trop n'en faut et pour avoir vécu la chose, la fessée par exemple dépend vraiment du contexte car en tant que femme j'ai eu un instinct de protection, une réaction quasi réflexe et l'envie de répondre avec une baffe. Pourquoi une réaction aussi vive ? Simplement parce que la fessée est très connotée, sado-maso certes, mais avant tout c'est une punition qui nous ramène à la culpabilité et à l'enfance. Stop ! L'enfance casse le mythe donc surtout avant de tester la fessée, discutez-en un peu, surtout vous messieurs, pour voir comment votre chérie ressent la chose.
  • Deuxième point, bon soit vous en avez parlé et cela l'excite (je ne parle pas des messieurs car ils ne se sentent pas vraiment touchés dans leur intimité si une femme leur met une fessée, c'est plutôt la source d'un sourire ou d'un jeu sexuel). Arrive le moment d'oser, veillez à ne pas frapper trop fort, ni trop faiblement, bien qu'à choisir mieux vaut fesser trop doucement, ça aura le mérite de vous faire rire, alors que trop fort, l'effet d'excitation disparaitra. Avec parcimonie et bienveillance donc pour la fessée, mais aussi pour la morsure et les suçons, qui sont moins connotés mais demeurent parfois un peu douloureux.
  • Pour les morsures, mieux vaut alterner avec des caresses et des bisous, pour ne pas rendre le corps méfiant et garder le plaisir de toucher l'autre, et si possible la morsure se fera pendant une montée d'adrénaline, dans ces moments où dans le feu de l'action la douleur même minime ne comptera plus. C'est le même principe que lorsque vous vous accrochez à votre partenaire pendant un orgasme, sauf que là gare aux crocs et aux griffes acérées !
  • Enfin, pour les menottes et les bandeaux sur les yeux, il y a forcément une notion de domination, il faut vraiment être en confiance et le plus souvent dans une relation suivie ou avec un partenaire que l'on connaît déjà bien, pour faire don de soi, et par la même occasion se déshiniber et laisser l'autre mener la danse. L'avantage c'est qu'on peut alterner et le faire à tour de rôle, pour un jeu sexuel des plus sensuels et en profiter pour se faire deviner des odeurs, de nouvelles caresses, des baisers enivrants ou des positions inédites ! Complicité nourrit et garantie ...
  • Je vous laisse méditer et surtout discutez-en et parlez ouvertement de ce type de fantasme, car le plus drôle c'est que l'on puisse les réaliser à deux ! Ne vous formalisez pas si votre moitié n'aime pas ceci ou cela, vous avez un choix suffisamment large pour trouver votre bonheur à deux et si le fantasme est partagé, le plaisir le sera aussi...
Sexy time : morsures, griffures et fessées, avons-nous tous un petit côté SM ?
Sexy time : morsures, griffures et fessées, avons-nous tous un petit côté SM ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Amr 10/01/2014 12:08

je pense que comme dans la vie dans le sexe il faut savoir jouer avec les nuances suivant le moment parfois tendre amoureux parfois plus incisif et amant, comme tu dis l'écoute de son,sa partenaire est primordial et l'on perçois asse rapidement les limites.

Après comme on dis chacun son kiff :)

blablatine 10/01/2014 12:29

Ouiii ! L important c'est aussi de choisir et de cerner le bon moment et les goûts de l autre et petit à petit on pourra même dépasser certaines limites que l on s etait fixé ! La patience et l ecoute joue beaucoup ;-) Merci pour ton commentaire !